Des groupes islamistes condamnent le massacre de Peshawar

le
0

PESHAWAR/ISLAMABAD, 18 décembre (Reuters) - Plusieurs groupes islamistes ont condamné l'attaque d'une école par les taliban pakistanais, qui a fait 132 morts parmi les jeunes élèves mardi à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan. Les taliban afghans ont été les premiers à dénoncer ce massacre comme un acte contraire à l'islam, même s'ils sont eux-mêmes responsables de nombreuses attaques contre la population civile dans leur pays. ID:nL6N0U04K9 Le mois dernier, ils ont notamment commis un attentat suicide lors d'un match de volley-ball, tuant une cinquantaine de personnes. Des groupes islamistes pakistanais, comme le puissant Jamaat-ul-Ahrar, ont également désapprouvé l'attaque de mardi. "Comme eux (les taliban afghans), nous condamnons l'attaque de l'école et la mort d'enfants innocents", a dit le porte-parole de Jamaat-ul-Ahrar, Ehsanullah Ehsan. Ce groupe a pourtant revendiqué une attaque qui a fait plus de 50 morts le mois dernier à la frontière avec l'Inde. Pour un spécialiste des mouvements islamistes, les taliban afghans, en condamnant le carnage de Peshawar, cherchent surtout à préserver leurs bases au Pakistan. "Il fallait pour cela qu'ils se désolidarisent du chef des taliban pakistanais, le mollah Fazlullah", dit-il. Un proche de Malik Ishaq, chef du groupe Lashkar-e-Jhangvi, lui aussi interdit par les autorités pakistanaises, a également condamné l'attaque. "On ne peut trouver aucune justification, religieuse ou morale, à un acte aussi cruel", a dit Ghulam Rasool Shah. "Nous sommes aux côtés de l'armée pakistanaise et des autorités politiques dans ces circonstances tragiques", a-t-il ajouté. L'an dernier, le Lashkar-e-Jhangvi a revendiqué un double attentat à la bombe dans la ville pakistanaise de Quetta. Il y avait eu 180 morts, en majorité des membres de la minorité chiite du pays. (Jibran Ahmad et Katharine Houreld, avec Mubasher Bukhari à Lahore, Saud Mehsud à Dera Ismail Khan et Syed Raza Hassan à Islamabad; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant