Des Français retenus en otages dans l'hôtel Radisson de Bamako

le
0

(Avec sources diplomatique et militaire) PARIS, 20 novembre (Reuters) - Des Français figurent au nombre des personnes retenues en otages dans l'hôtel Radisson de Bamako, a-t-on appris vendredi dans l'entourage de François Hollande. "Nous sommes dans l'attente d'informations précises et vérifiées. Il y a en effet la présence de Français. Le président suit la situation en permanence", a-t-on déclaré. De source diplomatique française, on affirme que le GIGN malien, la force d'élite de la police militaire du pays, est sur place et que la France apporte au Mali un soutien logistique et en matière de renseignement. En revanche, on précise à l'état-major des forces armées françaises qu'aucun des 3.500 soldats de l'opération Barkhane déployés dans les cinq pays du Sahel n'est présent à Bamako. "Nous suivons avec une grande attention les événements qui sont en train de se dérouler à Bamako", dit-on au ministère français des Affaires étrangères. "Notre ambassade est mobilisée pour assurer la sécurité de nos compatriotes, en liaison étroite avec les autorités maliennes." "L'institut français et l'école française sont fermés et nous appelons nos ressortissants à rester chez eux", ajoute-t-on de même source. "Une cellule de crise a été ouverte au Quai d'Orsay. Nous donnerons des informations supplémentaires dès que possible." Une dizaine d'hommes armés sont entrés en début de matinée dans le bâtiment en tirant et en criant "Allahu Akbar". Une source diplomatique française évoque "deux ou trois terroristes". L'hôtel Radisson Blu est situé dans un quartier proche du centre de la capitale malienne et qui abrite de nombreux bâtiments officiels. Selon la maison mère de la chaîne hôtelière, 170 personnes ont été capturées lors de la prise d'otages. Selon des sources des services de sécurité, certains otages, notamment ceux qui sont capables de réciter des versets du Coran, ont été libérés. (Elizabeth Pineau, avec Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant