Des Français implantent le premier c?ur artificiel

le
0
Le patient a été opéré à l'hôpital Georges-Pompidou de Paris. Deux jours après son opération, il était conscient.

C'est le rêve de tous les cardiologues: disposer d'une prothèse reproduisant le c½ur dans son entier, pour offrir une nouvelle vie aux malades en attente de greffe. Vendredi, la société française Carmat, qui a mis au point la première bioprothèse pouvant se substituer entièrement à un c½ur humain, a annoncé avoir procédé à sa première implantation sur l'homme. Le patient, opéré mercredi, était conscient vendredi et parlait avec sa famille, selon l'entreprise créée par le Pr Alain Carpentier.

«L'intervention s'est très bien passée», a commenté sur BFMTV le cofondateur de Carmat, Philippe Pouletty. Mais «il faut rester prudent, c'est un premier malade et le recul est encore bref». Cette première mondiale, qui s'est déroulée à l'hôpital européen Georges-Pompidou, a été réalisée par le Pr Christian Latrémouille et le Pr Daniel Duveau.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant