Des forces de l'ordre désorientées par la technique du harcèlement

le
0
La préfecture mobilise ses brigades qui se relaient jour et nuit aux abords des points sensibles.

Depuis le week-end dernier, plus de 200 opposants au mariage gay ont été interpellés. Près de 70 ont été placés en garde à vue après avoir tenté de camper pacifiquement devant l'Assemblée nationale, dimanche. «C'était une manifestation non déclarée. Les sommations d'usage ont été faites», rappelle-t-on dans l'entourage du préfet de police, Bernard Boucault.

Le 15 septembre 2012, une autre manifestation «spontanée» avait eu lieu, à l'appel des salafistes cette fois, devant l'ambassade des États-Unis. Bilan: 152 arrestations et aucune garde à vue immédiate... Y a-t-il une doctrine claire en matière d'ordre public dans la capitale? Le parquet juge en opportunité...

Pour l'heure, «la situation est très tendue», confie un chef d'unité de CRS. Sa compagnie a été envoyée en renfort en région parisienne, comme d'autres forces «supplétives» venues de pr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant