Des feux de cheminée à Paris sous certaines conditions

le
4
Les Parisiens aussi ont le droit de se réchauffer l'hiver devant un feu de cheminée. Ce privilège est tout de même encadré par la loi. Retour sur les règles à respecter.

L'amende pour défaut de ramonage peut aller de 45 à 180 euros. Crédits photo : Flickr/Fr33d
L'amende pour défaut de ramonage peut aller de 45 à 180 euros. Crédits photo : Flickr/Fr33d

Les feux de cheminée sont autorisés dans la capitale sous certaines conditions. Selon l'article 23 d'un arrêté du 22 janvier 1997, ils ne doivent pas constituer la principale source de chauffage et doivent être « uniquement utilisés en appoint ou à des fins d'agrément ». Seul le bois sec peut être brûlé. En aucun cas les vieux meubles, magazines et autres déchets toxiques, nuisibles pour le voisinage ou dangereux ne peuvent être utilisés.

Enfin, « les conduits de fumée habituellement en fonctionnement et desservant des locaux d'habitation et des locaux professionnels doivent être ramonés deux fois par an, dont une fois pendant la période d'utilisation » selon l'arrêté. Ces opérations doivent être effectuées par des professionnels et un certificat doit être remis pour faire fonctionner l'assurance en cas de souci. Attention, le défaut de ramonage constitue une contravention sanctionnée par une amende de troisième classe (45 à 180 euros).

LIRE AUSSI :

» La maison la plus originale de France se trouve sous-terre

» Un hôtel particulier à Paris pour une princesse

SERVICE :

» Retrouvez les annonces immobilières sur Paris avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMO SUR :

» Twitter : @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5299935 le mercredi 7 déc 2011 à 14:39

    Il serait plus judicieux de procéder à un ramonage mensuel ... Plus de pib c'est mieux pour tout les politiques!.....

  • M8227216 le mercredi 7 déc 2011 à 11:40

    Cet article nous dit: "ramonez pour faire fonctionner l'assurance", "attention, vous risquez une amende". On y oublie l'essentiel : attention, le défaut de ramonage accroit considérablement les risques d'incendie. Un incendie est susceptible d'entrainer perte de domicile, mort, pour vous, ou pour vos voisins. Alors, svp, ramonez, non pas pour des motifs pécuniaires, mais pour des motifs humains. Le ton de cet article est bien révélateur de nos mentalités qui ne pensent qu'au portefeuille.

  • carrec69 le mardi 6 déc 2011 à 19:22

    D'accord avec Gustav10! En plus, vu, les appartements parisiens, (Et les parisiens...) ils n'ont pas une tête et encore moins des jambes à brûler 10 mètres! Pauvres parisiens, achetez une mini, pas une cheminée...

  • gustav10 le mardi 6 déc 2011 à 16:17

    Deux fois par an pour une cheminée d'agréement, c'est de l'exagération !