Des experts judiciaires lient le Mediator à une maladie cardiaque

le
0
INFO LE FIGARO - Deux médecins experts auprès des tribunaux établissent clairement un lien entre des problèmes de valves cardiaques et la prise du médicament des laboratoires Servier.

C'est une première dans le scandale du Mediator. Une expertise judiciaire datée du mois de décembre 2010, que Le Figaro s'est procurée, montre très clairement, chez une patiente de la région lyonnaise, le lien entre l'atteinte des valves cardiaques dont elle souffre aujourd'hui et la prise de Mediator.

Le 23 février 2010, Mme C., 64 ans, saisit la commission régionale de conciliation et d'indemnisation des accidents médicaux (CRCI) du Rhône. Elle estime que la fuite de la valve aortique, autrement dit une grave pathologie cardiaque, dont elle est victime est liée à la prise du médicament des laboratoires Servier. C'est un endocrinologue qui lui avait prescrit en 2004 du Mediator pour réduire son taux de sucre dans le sang bien que celui-ci ne fût pas très élevé. Avant cette date, des examens cardiaques concluaient à l'absence d'anomalies. Puis en février 2010, après la détection à l'auscultation d'un souffle au c½ur, Mme C. subit une échographie du c½u

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant