Des ex-candidats de L'Île de la tentation se revendiquent artistes

le
1
Après avoir obtenu que leur participation soit reconnue dans la cadre légal d'un contrat de travail, les participants de cette émission de téléréalité veulent franchir un nouveau cap.

C'est un arrêt important qui est attendu cet après-midi à 14 heures en matière de télé-réalité. La Cour de cassation doit en effet se prononcer sur les pourvois formés au nom de 53 anciens participants à l'émission L'Île de la tentation qui demandent à se voir reconnaître le statut d'artiste-interprète. Si ce statut était reconnu, le montant des indemnités touchées par les participants pour un tournage pourraient doubler passant ainsi de 15.000 à 30.000 euros.

Le 3 juin 2009, la chambre sociale de la Cour de cassation avait reconnu que le fait de participer à cette émission constituait un contrat de travail. Les autres émissions de télé-réalité avaient bénéficié de cette reconnaissance. «Aujourd'hui, il est clair que l'enjeu essentiel est le montant des sommes perçu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • laquitta le mercredi 24 avr 2013 à 11:38

    et profiter en passant du système hyper intéressant du chomage des intermittents !