Des étudiants en médecine britanniques ont rejoint l'EI-Observer

le
0

LONDRES, 21 mars (Reuters) - Neuf étudiants en médecine britanniques, cinq hommes et quatre femmes, se sont rendus en Syrie pour travailler dans des hôpitaux contrôlés par les djihadistes de l'Etat islamique (EI), rapporte dimanche le journal britannique The Observer. Venant du Soudan où ils suivaient leurs études, ils auraient franchi la frontière entre la Turquie et la Syrie la semaine dernière, ajoute l'hebdomadaire. Les services de sécurité estiment que 600 Britanniques se sont rendus en Irak ou en Syrie pour rejoindre des groupes islamistes, parmi lesquels "Jihadi John" qui figure sur plusieurs vidéos de décapitations. Trois adolescents britanniques soupçonnés de vouloir rejoindre les rangs de l'EI ont été expulsés dimanche dernier de Turquie et arrêtés par la police à leur arrivée à Londres. ID:nL6N0WH0QE (Sarah Young, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant