Des entreprises bretonnes à la peine face à la mondialisation

le
0
INFOGRAPHIE - L'industrie agroalimentaire subit la concurrence directe des mastodontes des voisins européens.

Tilly-Sabco jeudi, Gad il y a quelques semaines, Marine Harvest au printemps dernier, Doux l'an passé, entreprise qui intéresse aujourd'hui le groupe saoudien Almunajem, premier client du volailler breton. Au total plus de 2 500 emplois supprimés ou en passe de l'être en Bretagne. Et ce, sans compter la réduction du recours à l'intérim et tous les postes supprimés dans les entreprises de production ou de services qui gravitent dans cette filière. Une situation absolument inédite depuis cinquante ans puisque chaque année, ce secteur comptait plus d'emplois que l'année précédente.

Après la crise de 2008, l'industrie agroalimentaire a plutôt bien résisté mais aujourd'hui, elle doit faire face à des contraintes économiques dont certaines la dépassent. «En 2013, se sont produites des augmentations de matières premières très fortes, notamment dans l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant