Des enfants protégés au bord des piscines

le
3
Luc Sesselle/shutterstock.com
Luc Sesselle/shutterstock.com

(Relaxnews) - Les alarmes de piscines en système unique ou en complément d'autres dispositifs de sécurité restent le seul moyen de protection actif contre les risques de noyades des jeunes enfants.

En 2012, onze cas de noyades accidentelles suivies de décès ont été recensés chez les enfants de moins de six ans sur un parc de 1.606.200 bassins privés. Depuis la loi de 2003 relative à la sécurité des piscines qui impose la mise en place de barrière homologuée, de couvertures, d'abris ou d'alarmes, le nombre de morts accidentelles a été divisé par deux alors que l'équipement en bassins lui a doublé. Reste que de nombreux propriétaires ne respectent pas cette réglementation, encourant une amende minimum de 45.000 euros.

Des adultes à moins de 50 mètres

En outre, pour la tranche d'âge à risque des enfants entre quinze mois et trois ans, dans 85% des cas de noyade, un adulte capable de porter secours était présent à moins de cinquante mètres. La raison : les enfants de moins de cinq ans se noient sans de débattre dans l'eau et du coup ne peuvent pas attirer l'attention. Les alarmes de piscine demeurent donc indispensables comme dispositifs de sécurité actifs pour donner l'alerte en cas de chute accidentelle, hors baignade, également comme complément aux autres dispositifs de sécurité.

slh/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le mercredi 17 juil 2013 à 08:38

    La meilleure alarme reste l'attention des parents. On ne se déculpabilise pas avec un appareil.

  • faites_c le mercredi 17 juil 2013 à 08:20

    "La raison : les enfants de moins de cinq ans se noient sans de débattre dans l'eau"Magnifique affirmation mais on souhaiterait au minimum savoir quelle est la haute autorité scientifique et médicale qui a décrété qu'avant 5 ans un enfant pouvait s'asphyxier sans essayer d'attirer l'attention! Au passage, on notera que les systèmes d'alarme de piscine pourraient ne pas fonctionner puisque l'enfant ne se débat pas!

  • d.e.s.t. le mardi 16 juil 2013 à 20:18

    Il est désormais interdit aux citoyens d'acheter des couteaux; ça peut être dangereux pour les enfants et les adultes peuvent s'en servir pour commettre des crimes! mais que fait la police?malheureusement, on ne peut pas interdire aux politiques d'être c.ons, ils le sont déjà!