Des enchères pour «Les petits frères des Pauvres»

le
0
Nu debout de dos par Amedeo Modigliani (1884-1920). (© Drouot)
Nu debout de dos par Amedeo Modigliani (1884-1920). (© Drouot)

Depuis 1946, Les petits frères des Pauvres accompagnent, dans une relation fraternelle, des personnes – en priorité de plus de 50 ans,  souffrant de solitude, de pauvreté, d’exclusion, de maladies graves. Après une campagne d’appel aux dons faite à travers la France, une belle sélection d’œuvres, d’objets d’art et de bijoux sera présentée au profit de l’association. Tous ces objets ont été expertisés par les soins de Drouot Estimations.

Regard sur de belles pièces qui seront soumises au feu des enchères grâce aux généreux donateurs

• Une pendulette en argent de style Louis XVI de modèle borne. Il s’agit d’un travail russe de la Maison Fabergé. Les poinçons Fabergé apparaissent ainsi que les initiales de l’orfèvre : Karl Gustav Hjalmar Armfelt (1873 - 1959). Estimation : 25 000/ 35 000 euros.

• Nu debout de dos par Amedeo Modigliani (1884 – 1920). Ce lavis d’encre porte le timbre de la collection du Docteur Paul Alexandre et est numéroté 3,65. Au dos se trouve une étude de bras droit levé. Il garnissait l’ancienne collection Paul Guillaume avant de rejoindre une collection particulière (10 000 / 12 000 euros).

• Deux femmes allongées par Joseph Csaky (1888-1971), il s’agit d’une épreuve en bronze à patine brune. Elle est signée sur la terrasse à l’arrière et porte une marque «AC» ainsi que le cachet de fondeur « Fonderie de la Plaine ». Cire

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant