Des émissaires de Saleh négocieraient une trêve au Yémen

le
0

(Détails, contexte) SANAA, 23 juillet (Reuters) - Des émissaires de l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh discutent avec des diplomates américains, britanniques et émiratis pour tenter de mettre fin à quatre mois de conflit au Yémen, a déclaré jeudi un membre de son parti. "Il y a des négociations au Caire avec les dirigeants du parti du Congrès et des diplomates des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et des Emirats arabes unis dans le but de trouver une solution pacifique à la crise au Yémen", a déclaré Adel Choudja, l'un des responsables de l'ancien parti présidentiel. "Ces négociations ont permis jusqu'ici d'importants progrès", a-t-il dit à Reuters. Selon ce responsable, les négociateurs estiment que la poursuite de la guerre entre les forces fidèles au gouvernement du président Abd-Rabbou Mansour Hadi, soutenues par une coalition dirigée par l'Arabie saoudite, et les milices chiites houthies alliées aux forces pro-Saleh fait le jeu des groupes extrémistes. Al Qaïda dans la péninsule arabique est basé au Yémen. Ces discussions entre l'ancien homme fort du pays et les Emirats arabes unis, membre clé de la coalition arabo-sunnite au côté de l'Arabie saoudite, constituent une première. Elles coïncident avec d'importants succès militaires enregistrés dans la région d'Aden par les forces soutenues par la coalition. Ali Abdallah Saleh a dirigé le Yémen pendant 33 ans avant d'être contraint à démissionner en 2012 face à un tenace mouvement de contestation inspiré par le "printemps arabe". Bien que chassé du pouvoir, il continue de tirer les ficelles en coulisses et reste influent au sein des forces armées. Il s'est allié avec les milices chiites houthies qui ont pris Sanaa, la capitale, en septembre dernier et sont descendues vers le sud et Aden aux côtés des forces fidèles à l'ex-président, incitant l'Arabie saoudite et ses alliés à déclencher leur intervention le 26 mars dernier. (Mohammed Ghobari, Noah Browning; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant