Des émeutes en série inquiètent le régime chinois 

le
0
Le mauvais traitement infligé à une marchande de Zengcheng a récemment déclenché une flambée de violence.

De notre corespondant à Pékin.

Pékin doit faire face depuis quelques jours à une vague d'émeutes sérieuses, aujourd'hui des travailleurs migrants dans le sud du pays, après que la Mongolie-Intérieure a été secouée par la colère de bergers et d'étudiants mongols. Dans les deux cas domine le sentiment d'être victime de discriminations.

Le point le plus chaud se situe à Zengcheng, à une heure de Canton, le c½ur de la grande province exportatrice du pays. Un simple incident, au cours duquel des vigiles ont maltraité une jeune marchande ambulante, jetée à terre alors qu'elle est enceinte, a mis le feu aux poudres. La colère a dégénéré en émeutes auxquelles participent plusieurs centaines de travailleurs migrants, originaires de la province centrale du Sichuan. Des télévisions de Hongkong ont montré des scènes de guérilla urbaine, avec des bâtiments publics vandalisés, des véhicules de police en feu et des magasins saccagés. Des blindés de la police

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant