Des élèves-officiers libyens demandent l'asile à Londres

le
0

LONDRES, 24 novembre (Reuters) - Quelques élèves-officiers libyens, qui faisaient partie d'un groupe suivant depuis juin une formation militaire en Grande-Bretagne, ont demandé l'asile à ce pays, a annoncé lundi le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon. Ce mois-ci, le ministre avait annoncé que les élèves-officiers libyens allaient être renvoyés prématurément chez eux, deux des leurs ayant été inculpés de viol et trois autres d'agressions sexuelles. La formation des quelque 300 élèves-officiers se déroulait à Bassingbourn, près de Cambridge, dans le sud-est de l'Angleterre. "Une centaine sont partis au cours de la formation, avec l'accord des autorités libyennes, et les autres ont maintenant été renvoyés en Libye, sauf les cinq inculpés qui sont en détention et une petite poignée qui a demandé l'asile", a expliqué Michael Fallon lundi au Parlement. (Kylie MacLellan, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant