Des drones pour sécuriser Marseille, une idée qui séduit

le
1
La proposition formulée la semaine dernière par le président de la communauté urbaine de Marseille Eugène Caselli pour lutter contre l'insécurité dans la cité phocéenne plaît à certains responsables locaux.

Après l'armée, les drones? C'est la nouvelle solution évoquée par Eugène Caselli, candidat à la primaire socialiste pour les élections à la mairie de Marseille en 2014, afin de lutter contre l'insécurité dans la cité phocéenne. «Je demande à l'Etat de faire de Marseille un véritable laboratoire contre le crime, un laboratoire avec de nouveaux moyens technologiques. Maintenant, on a des drones, et on va s'en servir», a-t-il déclaré sur France 3 la semaine dernière.

La proposition aurait pu tomber dans l'oubli. Toutefois, elle semble séduire. Le président du Conseil général des Bouches du Rhône, Jean-Noël Guerini, a expliqué qu'il était en effet prêt à financer ce projet à hauteur de 1 million d'euros. «Nous réfléchissons à la mise en place de moyens ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4760237 le jeudi 19 sept 2013 à 21:04

    Pas mal. Avec un missile armé, prêt à pulvériser les auteurs de règlements de comptes et autres trafiquants.