Des données US piratées pour l'EI en Malaisie, un suspect arrêté

le
0

KUALA LUMPUR, 16 octobre (Reuters) - Les autorités malaisiennes ont arrêté un pirate informatique soupçonné d'avoir dérobé les données personnelles de plus d'un millier de membres des services de sécurité américains puis de les avoir transmises à l'organisation Etat islamique en Syrie. Le suspect est âgé de 20 ans et vient du Kosovo. Il est arrivé en Malaisie en août 2014 pour étudier l'informatique et les méthodes d'enquête scientifique au sein d'un institut privé à Kuala Lumpur. Il va être extradé vers les Etats-Unis, a annoncé jeudi soir la police malaisienne. D'après le département américain de la Justice, le suspect s'appelle Ardit Ferizi et il est poursuivi pour le piratage informatique des données personnelles de 1.351 militaires ou employés fédéraux des Etats-Unis et pour soutien à l'Etat islamique. Il est soupçonné d'être le chef d'un réseau de "hackers" kosovars baptisé Kosova Hacker's Security (KHS). Il est parvenu à pénétrer dans le système informatique d'une société américaine pour dérober ces données personnelles, a dit le département de la Justice. (Yantoultra Ngui; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant