Des données suggèrent une perte de confiance en la BCE-Praet

le
0
    FRANCFORT, 23 mai (Reuters) - Le risque de voir les gens 
perdre confiance en la capacité de la Banque centrale européenne 
(BCE) à faire remonter l'inflation a augmenté, comme cela est 
suggéré par certaines données en matière de salaires, déclare 
Peter Praet, économiste en chef de la BCE. 
    "Ce que nous disons c'est que, de toute évidence, les 
risques de désancrage ont augmenté", dit-il dans le cadre d'un 
entretien publié lundi par le journal portugais Publico. 
    "Dans certains pays, nous avons vu des signes de désancrage 
dans la définition des salaires. Cela étant dit, nous n'en avons 
pas conclu que les anticipations d'inflation sont désancrées." 
    Selon Peter Praet, la BCE a toujours des moyens d'action à 
sa disposition, y compris une nouvelle baisse des taux 
d'intérêt, même si l'institution prend acte des effets 
indésirables des taux négatifs, notamment sur la rentabilité des 
banques. 
 
 (Balazs Koranyi, Benoit Van Overstraeten pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant