Des données privées de l'UMP exposées sur Internet

le
0
Un fichier de ministres, députés, sénateurs et collaborateurs de l'UMP, contenant des informations confidentielles, a été mis en ligne par des pirates.

L'UMP se livre à son insu. Depuis samedi, des informations personnelles de plus d'un millier de ses membres sont librement consultables sur Internet. Un fichier, mis en ligne il y a trois jours et signalé mardi par Rue89, révèle le numéro de téléphone, l'adresse postale, la date de naissance et l'activité de ministres, députés, sénateurs et collaborateurs du parti de la majorité. Dans le cas des élus, le nom et les coordonnées de leurs suppléants sont généralement précisés. Plusieurs numéros de téléphones portables, vérifiés par Le Figaro, sont authentiques.

Ce fichier, découpé en quatre parties, s'apparente à une base de données, qui aurait pu être piratée. Elle contient en effet des informations sans lien avec l'exercice politique telles que la formation et le nombre d'enfants. Les fiches complètes de trois membres de l'UMP, le président du parti Jean-François Copé, le député-maire de Nice Christian Estrosi et le député Éric Ciotti, ont été mi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant