Des djihadistes de l'EI attaquent un port pétrolier libyen

le
0
 (actualisé avec précisions) 
    BENGHAZI, Libye, 4 janvier (Reuters) - Des djihadistes du 
groupe Etat islamique ont lancé lundi une attaque contre les 
éléments gardant le port pétrolier libyen d'Es Sider, tuant deux 
gardes du site, ont rapporté des témoins et des militaires. 
    Selon un garde, des kamikazes ont attaqué Es Sider avant que 
les insurgés se retirent. Un réservoir situé à Ras Lanouf, à une 
vingtaine de kilomètres de là, a lui été touché par une roquette 
qui a provoqué un incendie. 
    Un porte-parole de la Compagnie pétrolière nationale 
libyenne (NOC), a précisé que le réservoir contenait environ 
400.000 barils de pétrole. La NOC s'efforçait lundi soir 
d'éteindre l'incendie. 
    Es Sider et le port pétrolier voisin de Ras Lanouf sont 
fermés depuis plus d'un an en raison des combats entre factions 
rivales pour le contrôle du pays, où l'EI a gagné du terrain à 
la faveur des troubles survenus depuis la chute en 2011 du 
régime du colonel Mouammar Kadhafi. 
    La production pétrolière libyenne ne représente plus que 
moins d'un quart de son niveau de 2011, quand elle avoisinait 
1,6 million de barils par jour. 
    Es Sider est protégé par une faction armée appelée Garde des 
installations pétrolières, dirigée par Ibrahim el Djathran. 
    L'EI contrôle la ville de Syrte, sur la côte 
méditerranéenne, et a progressivement étendu sa présence à 
d'autres points du pays. Ses combattants ont attaqué plusieurs 
champs pétrolifères du Sud libyen mais n'ont pas, jusqu'à 
présent, réussi à contrôler des installations pétrolières comme 
c'est le cas en Syrie. 
    L'EI a dit avoir attaqué Es Sider après s'être emparé de la 
ville voisine de Ben Jawad. Aucune confirmation indépendante de 
cette capture n'a pu être obtenue dans l'immédiat. 
 
 (Ayman Al Warfalli; Eric Faye et Nicolas Delame pour le service 
français, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant