Des dizaines de prototypes au coeur de Futur en Seine 2016

le
0
Des dizaines de prototypes au coeur de Futur en Seine 2016
Des dizaines de prototypes au coeur de Futur en Seine 2016

La 7e édition de Futur en Seine, un rendez-vous de l'innovation ouvert au public devenu incontournable au fil des ans en Île-de-France, promet une nouvelle immersion dans l'univers du numérique à travers près de 200 événements (conférences, ateliers, démonstrations…) prévus du 9 au 19 juin dans toute la région.Placée sur le thème "Tous hackés, tous hackers", cette édition 2016 de Futur en Seine proposera pas moins de 50 conférences, avec des thématiques aussi diverses que la réalité virtuelle, l'intelligence artificielle ou la robotique. Futur en Seine se présente par ailleurs comme un véritable tremplin pour les startups franciliennes en exposant leurs trouvailles et en les mettant en relation avec des investisseurs.

L'organisation annonce environ 150 produits et projets innovants à venir découvrir et tester gratuitement au Village des innovations au Carreau du Temple et à la Gaîté Lyrique, avec au programme de la réalité augmentée, de l'impression 3D, des robots sophistiqués, des hologrammes et des drones.

Les visiteurs vont également pouvoir découvrir les solutions retenues à l'appel à projets "Prototypes Technologiques", financé par la région Ile-de-France et coordonné par Cap Digital, toutes regroupées en 3 thématiques : "mon sport connecté" (cabine de réalité virtuelle autonome avec analyse des mouvements, application mobile pour suivre son activité physique en direct pendant une course…), "mon quotidien responsable" (système connecté autonome capable de mesurer la qualité microbiologique des eaux à grande échelle, prototype d'évaluation de la qualité de l'eau en sortie de station de retraitement…) et "ma santé et mon bien-être" (compagnon virtuel sur smartphone pour jeunes adultes obèses, robot de surveillance connecté…).

A noter que le dimanche 12 juin, des ateliers d'initiation organisés à la Gaîté Lyrique vont permettre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant