Des dizaines de morts dans des troubles au Xinjiang en Chine

le
0

PEKIN, 25 septembre (Reuters) - Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées dimanche dernier au Xinjiang, région de l'ouest de la Chine en proie à une agitation séparatiste, où une série d'explosions ont déclenché une fusillade avec la police, ont rapporté jeudi les médias chinois. Alors que plusieurs explosions avaient ébranlé le comté de Luntai, la police a tué par balles 40 émeutiers, dont certains essayaient d'actionner leurs charges, écrit le site internet www.ts.cn, dirigé par le comité du Parti communiste pour le Xinjiang. Les explosions, à la lisière nord du désert de Taklamakan dans le centre du Xinjiang, où vit une importante minorité musulmane et turcophone, ont eu lieu l'une après l'autre et ont touché un marché, deux postes de police et un magasin, lit-on sur ce site. Six personnes ont été tuées et 54 autres blessées par ces déflagrations. La police a arrêté deux émeutiers après en avoir abattu 40 autres. Quatre agents ont été tués dans la fusillade. Ces violences sont les dernières en date d'une série d'attaques meurtrières survenues dans la région, imputées par le pouvoir chinois aux séparatistes ouïghours, qui aspirent à créer un "Turkestan oriental" au Xinjiang. (Megha Rajagopalan; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant