Des dizaines de membres du HDP arrêtés en Turquie-presse

le
0
    ISTANBUL, 12 décembre (Reuters) - La police turque a arrêté 
lundi 45 responsables provinciaux du Parti démocratique des 
peuples (HDP, pro-kurde) qu'elle soupçonne de liens avec les 
militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), 
rapportent des médias turcs. 
    Les arrestations se sont produites après le double attentat 
revendiqué dimanche par les Faucons pour la liberté du Kurdistan 
(Tak), liés au PKK, qui a tué 38 personnes et en a blessé 155 
autres à proximité d'un stade de football d'Istanbul. 
    A l'aube, près de 500 policiers soutenus par des véhicules 
blindés et un hélicoptère ont lancé une opération dans la ville 
d'Adana, dans le sud de la Turquie, et arrêté 25 responsables du 
HDP, selon l'agence Anatolie. 
    L'agence de presse rapporte également que des unités 
antiterroristes ont placé en garde à vue 20 responsables du HDP 
à Istanbul, dont son dirigeant provincial, et perquisitionné 
plusieurs bâtiments. 
    Les principaux dirigeants du HDP, deuxième force 
d'opposition au Parlement, attendent déjà d'être jugés pour 
leurs liens supposés avec le PKK qui a repris cette année la 
lutte armée contre Ankara après une trêve de deux ans. 
    Le PKK est considéré comme une organisation terroriste par 
la Turquie, mais aussi par l'Union européenne et les Etats-Unis. 
 
 (Daren Butler, Nicolas Delame pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant