Des dizaines de députés turcs visés par une procédure judiciaire

le
2
    ISTANBUL, 10 juin (Reuters) - Des dizaines de députés turcs 
sont visés par une information judiciaire, a annoncé vendredi le 
ministre de la Justice  Bekir Bozdag, ce qui pourrait aboutir à 
la levée de l'immunité de ces parlementaires, en particulier des 
élus du parti d'opposition HDP accusés de liens avec les 
séparatistes kurdes.  
    Le président Tayyip Erdogan, qui présente le Parti 
démocratique des peuples comme le bras politique du Parti des 
travailleurs du Kurdistan (PKK), groupe armé classé comme  
terroriste, a promulgué jeudi un amendement constitutionnel qui 
supprime l'immunité judiciaire pour les députés. Le chef de 
l'Etat n'a jamais fait mystère de son désir de voir inculpés les 
membres du HDP.  
    Bekir Bozdag a précisé que 117 dossiers avaient été transmis 
aux parquets compétents et que 152 députés faisaient l'objet de 
poursuites qui aboutiront à leur révocation en cas de 
condamnation.  
    Cette offensive judiciaire pourrait priver le HDP, troisième 
force politique du pays, de représentation parlementaire. L'un 
de ses dirigeants, Selahattin Demirtas, a déclaré cette semaine 
à Reuters que les élus du HDP refuseraient d'obéir aux ordres du 
parquet et seraient expulsés par la force du Parlement si 
nécessaire.  
    Le gouvernement turc prépare par ailleurs un projet de loi 
qui exonérera partiellement de poursuites judiciaires les 
membres des forces de sécurité engagés dans la lutte contre le 
PKK dans certaines régions du sud-est du pays.   
    "Le projet ne leur permet pas d'enfreindre la loi", a 
déclaré le ministre de la Justice. "Cette réglementation fournit 
un bouclier légal aux soldats et elle est limitée à ceux qui 
sont au service du combat contre le terrorisme." 
 
 (Seyhmus Cakan, Humeyra Pamuk; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a 9 mois

    DICTATURE exactement.

  • newwin il y a 9 mois

    La dictature Erdogan est en route a quand le renversement du tyran