Des divisions persistent au sommet de la zone euro-sce grecque

le
0

BRUXELLES, 13 juillet (Reuters) - Des désaccords persistent entre les négociateurs de la zone euro et ceux de la Grèce sur les modalités d'un nouveau plan de sauvetage après plus de 12 heures de négociations au sommet à Bruxelles, a déclaré lundi un responsable du gouvernement grec. Il y a toujours des divisions sur le rôle du Fonds monétaire international et des modalités du programme de privatisations, a-t-on indiqué de même source. Cette déclaration intervient alors qu'un porte-parole du président du Conseil européen Donald Tusk annonçait moins d'une heure auparavant qu'une proposition de compromis était sur la table. "Ça prend du retard, apparemment il y a quelques points encore à régler", a-t-on aussi commenté au sein d'une délégation nationale. Les partenaires européens de la Grèce ont demandé dimanche des gages à Athènes avant de lancer formellement le processus d'un troisième plan de sauvetage indispensable pour éviter un "Grexit". La Grèce est notamment opposée à l'idée d'un fonds indépendant et extérieur à la Grèce auquel seraient transférés 50 milliards d'euros d'actifs grecs à privatiser. Cette proposition figure parmi les propositions de réformes rédigées dimanche par les ministres des Finances de la zone euro pour que les chefs d'Etat et de gouvernement les étudient. ID:nL5N0ZT00J (Renée Maltezou; Julien Ponthus et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux