Des députés PS poussent l'exécutif à faire plus pour le pouvoir d'achat

le
0
Un milliard de dépenses supplémentaires pourraient être adoptées par amendement à l'Assemblée.

Après la présentation du budget 2014 par le gouvernement, le marathon va commencer pour les parlementaires. Ils doivent déposer d'ici à samedi 17 heures une première série d'amendements, avant l'examen du projet de loi de finances à la mi-octobre à l'Assemblée. Les parlementaires socialistes, malmenés dans leurs circonscriptions à cause des hausses d'impôts frappant les ménages, mettent la pression pour obtenir des gestes en faveur du pouvoir d'achat. Mais les marges de man½uvre sont très limitées pour le gouvernement qui veut se tenir à son objectif d'un déficit réduit à 3,6 % du PIB l'an prochain et ne pas augmenter davantage les prélèvements obligatoires. L'exercice est d'autant plus compliqué que Bercy souhaite défendre des mesures en faveur des entreprises (11 milliards d'allégements, principalement via le crédit d'impôt compétitivité emploi) sans assumer p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant