Des députés irakiens veulent rétablir le service militaire

le
0
La conscription, malgré son impopularité, serait un moyen de combattre le chômage et d'?uvrer à l'unité du pays.

Pour apaiser les tensions confessionnelles, toujours à vif en Irak, tout en occupant des jeunes chômeurs de plus en plus nombreux, des députés proposent de ressusciter l'une des politiques les plus impopulaires de Saddam Hussein: le service militaire obligatoire.

Deux élus, membres de la commission de sécurité et de défense au Parlement irakien, soutiennent cette mesure, qui a pourtant toutes les chances de susciter la colère au Kurdistan et dans le sud chiite, régions qui ont beaucoup souffert des exactions de l'armée de conscrits de ­l'ex-dictateur.

Un million de soldats avant la chute du ­régime en 2003

«Les circonstances sont bonnes pour appliquer une loi comme celle-là et il y a de bonnes raisons de le faire, explique ­Ammar Tohma, un membre du parti chiite Fadhila. Le régime irakien actuellement repose sur la volonté de la nation. Nous n'avons plus affaire à la folie et l'aventurisme d'un dictateur.» Le rétablissement du service militaire (introduit en 1935) r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant