Des députés conservateurs invitent Merkel à fermer les frontières

le
0
    BERLIN, 19 janvier (Reuters) - Quarante-quatre députés du 
bloc conservateur CDU-CSU d'Angela Merkel ont adressé mardi une 
lettre à la chancelière fédérale pour la prier de changer de 
politique à l'égard des demandeurs d'asile.  
    Plus d'un million ont été accueilli l'an dernier en 
Allemagne et Angela Merkel assure que le pays a les moyens 
d'assumer cette charge, ce qui suscite des divergences dans les 
rangs de son mouvement. Les agressions commises à Cologne le 31 
décembre ont aggravé la crise, qui pourrait se traduire dans les 
urnes à l'occasion de trois scrutins régionaux prévus en mars.   
    "Nous faisons face à des demandes excessives pour notre 
pays. Nous pensons qu'il est urgent de changer d'attitude à 
l'égard des flux migratoires actuels et de revenir au strict 
respect des lois existantes", écrivent les 44 signataires.  
    Selon l'un d'eux, une centaine d'élus conservateurs 
soutiennent la démarche.  
    Avec 32,5% d'intentions de vote, soit un recul de 2,5 points 
par rapport à la dernière enquête, la CSU-CDU a atteint son 
niveau le plus bas depuis les élections législatives de 2013, 
selon un sondage Insa publié mardi par le quotidien Bild.  
    La nouvelle formation anti-immigration et eurosceptique AfD 
(Alternative pour l'Allemagne) progresse en revanche d'un point 
pour atteindre 12,5%. Insa a tendance à placer AfD à un niveau 
légèrement plus élevé que la plupart des autres instituts de 
sondage. 
    Partenaire de la "grande coalition" au pouvoir, le SPD 
(centre gauche), en baisse, est crédité de 22,5% d'intentions de 
vote, les Verts de 9,5% (un point de plus par rapport au 
précédent sondage) et Die Linke (La Gauche) de 10%. Avec 6,5%, 
les libéraux du FDP dépasse d'un point et demi le seuil de 
représentation Bundestag. 
 
 (Madeline Chambers; Eric Faye et Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant