Des députés appellent à faciliter l'intégration des Roms

le
6
UNE COMMISSION PARLEMENTAIRE APPELLE À FACILITER L'INTÉGRATION DES ROMS
UNE COMMISSION PARLEMENTAIRE APPELLE À FACILITER L'INTÉGRATION DES ROMS

PARIS (Reuters) - La commission des Affaires européennes de l'Assemblée nationale appelle, dans un rapport publié vendredi, à faciliter l'intégration des Roms en simplifiant notamment les procédures de financement des actions menées en leur faveur.

La publication de ce rapport intervient une semaine après la passe d'armes entre le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, et sa collègue du Logement, Cécile Duflot, concernant la politique d'intégration des Roms en France.

La ministre a accusé Manuel Valls d'être allé "au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain" en déclarant que les Roms avaient vocation à retourner en Bulgarie et Roumanie.

Environ 20.000 Roms originaires de Bulgarie et de Roumanie vivent actuellement dans quelque 400 campements en France et continuent, selon Amnesty International, d'être victimes d'expulsions forcées en violation du droit international en matière de droits de l'homme.

"La situation des Roms préoccupe toute l'Union européenne, cependant (...) aucune contrainte n'est imposée aux États membres", note la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale dans son rapport.

Un an après la mise en oeuvre en France de la circulaire du 26 août 2012 sur les évacuations de campements illicites de Roms, les députés relèvent les difficultés rencontrées dans l'application des politiques nationales d'intégration dans le cadre fixé par l'Union européenne.

Pour y remédier, la commission "souhaite que soient simplifiées les procédures et demandes de financement relatives à l'intégration des Roms, dans la mesure où celles-ci souffrent de trop de lourdeur et complexité".

"Les crédits destinés à l'intégration des Roms doivent être rendus plus accessibles, quitte à renforcer les contrôles sur les actions menées, en cours et a posteriori", ajoute-t-elle.

L'Union européenne doit soutenir et engager des actions d'amélioration des conditions de vie des Roms dans les pays sont ils sont originaires, écrivent les auteurs de l'étude.

Bruxelles doit en outre inciter certains États membres, "compte tenu des fonds qui leur sont versés par l'Union européenne, à mettre en ?uvre une politique d'intégration plus efficace de leurs populations roms".

Quant aux Roms, la commission les invite à organiser "leur représentation en mode associatif, de façon à constituer des interlocuteurs identifiés pour les autorités publiques".

Marine Pennetier, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • contava4 le vendredi 4 oct 2013 à 17:15

    pour les français pas de logement meme les resto du coeur n'on pas d'argent;nos étudiants tres peu de bourse pas de travail pour completer ni de chambre à louer;et il faut donner aux roms...que les socialo fasse une association 1901 et fassent eux meme des dons..pour ses gens là.

  • d.e.s.t. le vendredi 4 oct 2013 à 17:11

    Il faudrait d'abord qu'ils aient envie de s'intégrer!Et ensuite que leurs pratiques mafieuses d'envoi des enfants pour voler et cambrioler disparaissent!

  • M5462830 le vendredi 4 oct 2013 à 16:58

    le FN va bientôt s'en occuper

  • M6322243 le vendredi 4 oct 2013 à 16:45

    qui va leur donner a bouffer?? nos impots!!!!!

  • lorant21 le vendredi 4 oct 2013 à 16:45

    je ne vois pas en quoi expulser des gens qui occupent un lieu sans droit est illégal.

  • semis le vendredi 4 oct 2013 à 16:44

    Il n'y a qu'à prélever la moitié des émoluments des députés pour le reverser aux roms si c'est le souhait des députés, mais qu'ils ne touchent pas au reste!