Des défauts dans le fuselage de certains B787 Dreamliners

le
0

SINGAPOUR (Reuters) - Le fuselage d'environ 55 B787 Dreamliners construits par l'américain Boeing pourrait être défectueux, a indiqué mercredi l'avionneur qui assure toutefois que son gros porteur peut voler en toute sécurité.

Le groupe a annoncé au début du mois avoir découvert un défaut de structure nécessitant une modification du fuselage de certains B787, le dernier modèle en date de Boeing.

Le Boeing 787 "Dreamliner" est le premier appareil civil utilisant massivement les matériaux composites, afin de réduire sa consommation en carburant.

Boeing, qui a lancé une inspection des appareils, présente le défaut comme "un problème de calage" sur une structure de soutien du fuselage arrière.

"Tous les appareils qui ont été construits jusqu'au 55e d'entre eux peuvent potentiellement rencontrer ce problème de calage", a déclaré James Albaugh, directeur général de la division d'avions commerciaux de Boeing.

Ce problème est tout à fait réparable, a-t-il assuré, indiquant ensuite qu'il ne soulevait aucun problème quant à la sécurité ou aux capacités de vol des appareils concernés.

Airbus, filiale du groupe aéronautique EADS, rencontre elle aussi des difficultés sur son gros porteur, l'A380. Des fissures apparues sur les ailes de l'appareil construit par le consortium européen vont devoir être réparées.

Harry Suhartono; Nicolas Delame pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant