Des coquilles de moules pour traiter les eaux usées

le
0
Des coquilles de moules pour traiter les eaux usées
Des coquilles de moules pour traiter les eaux usées

Le traitement des eaux usées, dont les enjeux deviennent majeurs avec la raréfaction des ressources en eau, est un processus qui se déroule en plusieurs étapes. Il se pourrait bien que les coquilles de moules, dont l'intérieur aurait précédemment été dégusté par nos soins, puisse jouer un rôle prépondérant lors de la dernière étape du processus.

La dernière étape du traitement des eaux usées utilise un procédé appelé la photocatalyse, nécessitant du dioxyde de titane, qui permet d'éliminer tous les contaminants finaux tels que les produits issus de l'industrie pharmaceutique ou encore les fertilisants. Cette étape pourrait être largement simplifiée et rendue beaucoup plus écologique grâce à récente découverte issue des recherches du Docteur Darrell Patterson, du département de chimie de l'Université de Bath. En effet, le dioxyde de titane pourrait être remplacé par des coquilles de moules.

Avant d'en arriver à l'ultime étape du processus de traitement il faut dans un premier temps éliminer les solides et les huiles présents dans l'eau puis la purifier. C'est donc dans un troisième et dernier temps que pourraient intervenir les coquilles de moules. Ces dernières sont moins chères, disponibles en grandes quantités car issues de la consommation de moules, seraient tout aussi efficaces que le dioxyde de titane et ont surtout l'avantage d'être 100% écologiques. D'autres types de coquillages pourraient avoir les mêmes propriétés.

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant