Des coptes vulnérables face à l'islamisme

le
0
Malgré les messages rassurants du nouveau pouvoir à l'égard de la minorité chrétienne, cette communauté s'estime en danger.

Correspondante au Caire

Ils ont eu chaud. Les chrétiens d'Égypte se sont réveillés, ce lundi, avec l'annonce d'un attentat déjoué contre une église copte de Rafah, non loin de la frontière avec Gaza. L'incident, survenu à l'issue de leur messe de Noël, illustre une fois de plus la vulnérabilité d'une petite communauté qui, déjà malmenée sous Hosni Moubarak, bataille aujourd'hui contre la montée en puissance des islamistes.

«Les Frères musulmans avaient promis de nous protéger, mais c'est le contraire qui se produit», avance Hanna Greiss, un intellectuel copte, ex-membre du premier Parlement d'après la révolution.

Depuis l'élection en juin dernier de Mohammed Morsi, les Frères musulmans, dont est issu le chef de l'État, multiplient les messages rassurants à l'égard de cette minorité religieuse, qui représente ent...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant