Des convois exceptionnels sans forces de l'ordre

le
0
Le gouvernement préfère que les policiers et les gendarmes se recentrent sur leur cœur de métier

On les a tous vus sur leur moto, réglant toujours à deux, la circulation sur les routes pour faire de la place à un convoi exceptionnel. Des bateaux, des éoliennes -excédant les 25 mètres de long, les 4 mètres de large ou les 75 tonnes- ainsi acheminés sous bonne garde jusqu'à leur destination. Mais les policiers et gendarmes qui accomplissaient seuls cette mission d'escorte vont bientôt arrêter. À compter du 1 er  novembre prochain, ils ne prendront plus en charge ces activités pour lesquelles ils accomplissaient 18.000 escortes par an. Le ministère de l'Intérieur a tranché: «Il faut recentrer les forces de l'ordre sur leur cœur de métier» , indique son porte-parole, Pierre-Henry Brandet. À l'heure où les effectifs de police et de gendarmerie sont vus à la baisse, il a été décidé que des entreprises privées prendront la relève.

En réalité, cette décision a pris effet dès le 1er juillet dernier. Conformément aux textes, plus un seul polic

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant