Des contrôles policiers renforcés créent la pagaille à Orly et Roissy

le
2
Des contrôles policiers renforcés créent la pagaille à Orly et Roissy
Des contrôles policiers renforcés créent la pagaille à Orly et Roissy

Pagaille ce samedi dans les deux principaux aéroports parisiens de Roissy et Orly. Dans la matinée, deux heures d'attente étaient signalées aux guichets des douanes, où les passagers devaient présenter leurs passeports.

Selon nos informations, ces délais d'attente résultent de contrôles scrupuleux organisés par les policiers sur consigne du syndicat Alliance. Les agents protestent contre la perte d'avantages sociaux, notamment l'avantage spécifique d'ancienneté (ASA). Ils passent trois fois plus de temps pour chaque passager.

Par conséquent, de nombreux vols sont retardés et l'ambiance est tendue.

@Orly....Et 2 pauvres policiers de l'air et des frontières.Pourquoi les aéroports français sont ils si mal notés? pic.twitter.com/J4XlMJL5wD— Platel Jean Philippe (@jpplatel) 13 Février 2016

 

File d'attente à Orly ce samedi 13 février (DR)

Ces contrôles ont toutefois permis, selon nos informations, d'arrêter un homme recherché par Interpol. Ce-dernier présentait de faux papiers.

Le 5 février déjà, la moitié des vols avaient été retardés à Roissy du fait de ces «contrôles scrupuleux». Une autre action francilienne est annoncée pour le 19 février prochain.

Interpellé par de nombreux voyageurs sur les réseaux sociaux, Aéroports de Paris reconnaissait samedi des «temps d'attente anormalement longs» en raison de contrôles renforcés imposés par le «contexte». Une explication loin de satisfaire les passagers en colère qui pointent l'ouverture de deux guichets seulement pour ces contrôles.

@ArnauddeG Bjr Arnaud, le contexte impose des contrôles renforcés impliquant des tps d'attente anormalement longs. Veuillez ns en excuser.— Aéroports de Paris (@AeroportsParis) 13 Février 2016

@AeroportsParis ce n'est pas plutôt à cause de seulement 2 guichets d' ouverts ? Ambiance émeute chez les voyageurs et aucun personnel ADP.— Isabelle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 11 mois

    et oui, on supprime les petits avantages toujours aux mêmes, mais pas aux anciens Présidents et 1ers Ministres pour plusieurs millions d'euros chaque année

  • grinchu1 il y a 11 mois

    encore un honte de cette France complètement déphasée...