Des contraintes assouplies pour les banques

le
0

Le ratio de levier, norme récemment introduite dans le corpus réglementaire mondial du secteur pour compléter les ratios de solvabilité et de liquidité, a été assoupli.

Le Groupe des gouverneurs de banque centrale et des responsables du contrôle bancaire (GHOS) a décidé dimanche d'assouplir une des règles prudentielles phares du secteur: le ratio de levier. Cette norme, qui est au départ un standard américain, a été récemment introduite dans le corpus réglementaire mondial du secteur, Bâle 3, pour compléter les ratios de solvabilité et de liquidité. Depuis la crise financière de 2008-2011, les régulateurs s'efforcent de trouver les solutions pour renforcer leur secteur bancaire.

Une bouffée d'oxygène

Le ratio de levier est calculé en rapportant les fonds propres des établissements de crédit au total de leur bilan. Les banques devront communiquer sur ce ratio dès l'année prochaine et s'y conformer à partir de janvier 2018. Il a été fixé pour l'ins...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant