Des conducteurs de plus en plus somnolents

le
0
Quelque 18% des conducteurs reconnaissent avoir eu des épisodes de somnolence sévère au volant dans les trois mois précédant une étude.

On ne le dira jamais assez: avant de prendre le volant, il faut dormir! Pilotée par l'hôpital Raymond-Poincaré, à Garches, et lancée en 2011, l'enquête scientifique sur l'hypovigilance livre d'ultimes résultats que révèle Le Figaro. Financée par la Fondation Vinci Autoroutes, l'étude révèle qu'en quinze ans chaque conducteur a perdu en moyenne vingt minutes de sommeil par nuit, soit un déficit de sommeil cumulé de 7300 minutes par an ou encore l'équivalent de quinze nuits de huit heures!

Réalisé à partir d'un questionnaire soumis à 3500 automobilistes, ce travail fait aussi apparaître que 18% des conducteurs reconnaissent avoir eu des épisodes de somnolence sévère au volant dans les trois mois précédant l'étude, «soit le double d'il y a quinze ans», notent les chercheurs.

Devenue la première cause de mortali...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant