Des combattants de Boko Haram tuent deux soldats au Niger

le
0

NIAMEY, 2 octobre (Reuters) - Au moins deux soldats nigériens ont été tués et quatre autres blessés lorsque leur patrouille est tombée dans une embuscade tendue par des combattants islamistes de Boko Haram venus du Nigeria voisin, a annoncé vendredi l'armée du Niger. Selon un officier, l'incident s'est produit jeudi dans la région de Diffa, près de la frontière nigériane, après une attaque contre un village de cette province du sud du Niger, placée sous état d'urgence en raison des incursions régulières de Boko Haram. Quelque 150.000 Nigérians qui ont fui les violences de la secte islamiste vivent dans la région de Diffa. (Abdoulaye Massalaki; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant