Des clients d'Orange victimes d'un bug

le
0
Certains ont découvert que leurs messages de bonne année étaient arrivés en une multitude d'exemplaires à leurs destinataires. Résultat : des forfaits qui explosent.

Orange aurait pu rêver d'un passage plus réussi à la nouvelle année. La nuit de la Saint-Sylvestre et le premier de l'an ont cette fois encore été marqués par un nombre record de messages envoyés, pour souhaiter la bonne année. Mais cette année chez Orange, les chiffres, non communiqués dimanche, étaient gonflés par l'envoi de SMS ou MMS en de multiples exemplaires. Outre le dérangement occasionné chez les destinataires par la réception de messages en rafale (certains utilisateurs parlent de MMS reçus jusqu'à 130 fois), ce bug de la nouvelle année a pour effet collatéral de faire sérieusement gonfler la facture des clients concernés. D'autant plus que dans de nombreux cas, les SMS envoyés ont été transformés en MMS, dont le coût hors forfait est plus élevé.

Sur un forum d'utilisateurs Orange, certains clients font état de dépassements hors de proportion avec leur facture habituelle. Didier76, qui a envoyé deux SMS à une douzaine de contacts la nuit de la Saint-Sylvestre, s'est par exemple vu comptabilisé par Orange «plus de 300 MMS hors forfait». Le 1er janvier à 17 heures, sa facture s'élevait «à 498 euros, en évolution au fil des heures». De nombreux autres internautes y témoignent de leur stupéfaction et de l'impossibilité de joindre le service client Orange. «J'ai le même problème. Mes messages continuent d'être envoyés en ce moment. J'en suis à 140 euros hors forfait, et impossible de joindre le service client !!!», s'insurge yakusa45. Sur lefigaro.fr également, certains internautes se sont fait l'écho de ce problème ce week-end . «Ma famille et mes amis ont reçu quinze fois le même MMS et mon forfait Orange explose!», constate ainsi Michel Faysse.

Les clients espèrent être remboursés

Devant l'indisponibilité des services d'assistance d'Orange, certains internautes ont tenté de résoudre le problème par eux-mêmes, souvent sans succès. «J'en suis arrivée à bloquer exprès ma carte SIM pour que cela s'arrête, comme dans le cas d'un vol. Rien à faire, mes contacts viennent de me prévenir que cela continue», s'exaspère Axelle4. Certains clients ont même d'ores et déjà résilié leur abonnement. C'est le cas d'Olivier, cité par Le Parisien Aujourd'hui en France, qui «voulait surtout éviter la montée en puissance de la facture et faire en sorte que mes correspondants arrêtent de recevoir des SMS». Sa facture, assure le quotidien, s'est stabilisée à 154 euros.

Pour faire face à l'afflux de messages envoyés pour la nouvelle année, Orange avait pourtant annoncé avoir gonflé ses effectifs. Les clients victimes de dépassements de forfaits involontaires espèrent aujourd'hui qu'ils ne seront pas réellement facturés, ou qu'ils seront remboursés au plus vite. Orange, qui prenait connaissance du problème ce lundi matin, a affirmé que les clients débités par erreur, «s'il y en a», seraient effectivement remboursés.

«Nous n'avions rien remarqué de particulier avant que le «Parisien-Aujourd'hui en France» nous avertisse du problème dimanche après-midi. Cela donne à penser que le problème est resté marginal. Nous pensons qu'il touche quelques centaines de personnes au maximum», explique-t-on chez Orange. D'ores et déjà, le groupe de télécommunication pointe du doigt la responsablité d'un autre opérateur qu'il refuse de nommer, «auquel tous les messages ayant rencontré un bug étaient adressés». Bouygues Telecom, dont le nom circule comme étant l'opérateur fautif, rejette ce lundi l'accusation. «Nos clients n'ont pas déclaré de problèmes particuliers», font-il valoir.

LIRE AUSSI :

» Record d'envoi de SMS et MMS pour le Nouvel An

» La carte de voeux investit Facebook et les mobiles

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant