Des chroniques « contagieuses » contre le risque d'épidémies

le
0

Le professeur Didier Houssin, ancien patron de la Direction générale de la santé, revient dans Face au risque épidémique sur les crises sanitaires, nationales, européennes ou mondiales qui ont émaillé son mandat entre 2005 et 2011.

Les héros pas si secondaires de ce livre sont une pendule coucou chantant toutes les heures, un mètre à ruban (appelé «pilomètre»), une «pieuvre» et le professeur Grippounya. C'est le surnom dont avait hérité le professeur Didier Houssin, chirurgien, professeur de chirurgie, ancien dirigeant de l'Établissement français des greffes, ex-directeur de la politique médicale de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, puis directeur général de la Santé (il était ce que l'on appelle le «DGS») de 2005 à 2011. C'est à ce titre qu'il a gagné son surnom de Pr Grippounya, lors du plus fort de la crise de pandémie grippale de 2009. DansFace au risque épidémique, Didier Houssin revient sur les crises sanitaires, nationales, européenne...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant