Des chiites visés par un attentat dans le nord du Nigeria

le
0
    KANO, Nigeria, 27 novembre (Reuters) - Un attentat suicide 
commis au cours d'une procession chiite a fait 21 morts vendredi 
dans le nord du Nigeria, rapporte un responsable religieux. 
    La police n'a pas été en mesure de confirmer ce bilan. 
    L'explosion s'est produite vers 13h00 GMT entre les villages 
de Dakozoye et de Garum Mallam, au sud de Kano, la capitale de 
l'Etat du même nom.  
    Aucune revendication n'a été formulée, mais les extrémistes 
islamistes de Boko Haram restent très actifs dans la région. 
    L'offensive conjointe menée par le Nigeria, le Tchad, le 
Niger et le Cameroun a permis de reprendre l'essentiel de leurs 
positions. Faute de pouvoir s'en prendre aux forces armées, le 
mouvement, rebaptisé Etat islamique en Afrique de l'Ouest, 
multiplie désormais les attentats visant les lieux de culte, les 
marchés ou les arrêts de bus.  
    La semaine dernière, un double attentat suicide commis par 
des femmes a fait 14 morts et une centaine de blessés sur un 
marché de Kano, deuxième ville du pays.  
    Au Niger, 18 personnes ont trouvé la mort jeudi dans 
l'attaque d'un village de la région de Diffa, imputée à Boko 
Haram.  ID:nL8N13L31T  
 
 (Nnekule Ikemfuna et Ardo Abdallah, Jean-Philippe Lefief pour 
le service français, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant