Des chiens policiers capables de détecter l'ivoire de contrebande

le
0
Des chiens policiers capables de détecter l'ivoire de contrebande
Des chiens policiers capables de détecter l'ivoire de contrebande
L'initiative vient des Etats-Unis et pourrait bien être utile dans d'autres pays où de l'ivoire issu de l'abattage d'éléphants est importé illégalement. Des chiens policiers ont été dressés exprès pour détecter ces produits de contrebande.
Nous nous sommes souvent fait l'écho sur zegreenweb du scandale du braconnage des éléphants pour leur ivoire, dont raffolent particulièrement certains pays asiatiques. Leur effet sur la population de cette espèce que l'on sait menacée est dramatique. Il y a quelques semaines encore, c'étaient 86 éléphants, dont 33 femelles enceintes, qui avaient été abattus en une nuit à la frontière du Tchad et du Cameroun. Avec un prix du kilo d'ivoire qui atteint les 2.000 dollars sur le marché noir asiatique, plus rien ne semble arrêter les braconniers.
C'est pourquoi le département américain chargé de la protection des espèces animales a déjà dressé quatre chiens pour que ces derniers soient capable d'aider les douaniers à détecter l'ivoire issu des cornes d'éléphants, ainsi que les cornes de rhinocéros, dont nous parlons sensiblement moins, mais qui font également l'objet d'un important trafic. Ils s'appellent Viper, Butter, Lancer et Locket et opéreront dans les aéroports, ports et dans les centres Fedex ou UPS.
13 semaines de formation et d'entraînement auront été nécessaires pour que ces chiens, d'habitude entraînés pour renifler des plantes et autres fruits interdits sur le sol américain car pou
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant