Des cheminots agressés à Lyon, appel au droit de retrait

le
4
DES CHEMINOTS AGRESSÉS À LYON
DES CHEMINOTS AGRESSÉS À LYON

PARIS (Reuters) - Le syndicat Unsa cheminots appelle dans un communiqué les conducteurs et les agents de la gare de Lyon Part-Dieu à exercer leur droit de retrait après une agression dont ont été victimes deux conducteurs samedi matin.

L'une des deux victimes, qui ont été agressées dans leur cabine de conduite à 07h00 samedi, a été hospitalisée, précise l'Union nationale des syndicats autonomes (Unsa).

"L'Unsa cheminots condamne cette agression qui reflète la montée de violence que subissent depuis des années les personnels de la SNCF en contact avec la clientèle, notamment en gare de Lyon Part-Dieu", dit le communiqué.

"Nous demandons aux conducteurs ainsi qu'aux agents au contact de la clientèle à la gare de la Part-Dieu qui se sentiraient en difficulté d'exercer leur droit de retrait", ajoute le syndicat.

Marion Douet, édité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9700920 le samedi 4 jan 2014 à 20:38

    S'ils fermaient les portes de leur cabine à clef,cela n'arriverait pas mais ce sont des gens syndiqués qui préfèrent la grève pour faire parler d'eux au lieu de se protéger! cqfd............

  • M3182284 le samedi 4 jan 2014 à 20:16

    Faut se faire justice et abattre ces singes qui agressent. Prendre en otage les gens honnêtes c'est une lacheté de plus de la part de la noblesse française: les fonctionnaires/régimes spéciaux

  • slivo le samedi 4 jan 2014 à 20:06

    Toutes les prises d'otages n'ont pas lieu à l'étranger. En France la cgt, sud,...et autres groupuscules bornés ultra minoritaires sont là pour assurer ce "service".

  • Gary.83 le samedi 4 jan 2014 à 19:02

    encore des touristes suédois !