Des chefs terroristes ont été anéantis au Mali, déclare Hollande

le
2

VARSOVIE (Reuters) - Des "chefs terroristes" ont été anéantis au Mali, a déclaré mercredi le président français François Hollande, sans préciser à qui il faisait référence.

Les autorités françaises n'ont pour l'instant pas confirmé les morts, annoncées par le Tchad, des chefs islamistes Mokhtar Belmokhtar et Abou Zeïd lors des combats.

"Nous avons lancé une offensive dans deux directions, la première dans ce qu'on appelle le massif des Ifoghas, et là nous avons eu des succès qui seront encore démontrés ces jours prochains, y compris avec des chefs terroristes qui ont été anéantis", a dit François Hollande, lors d'une intervention à Varsovie, en Pologne.

Julien Ponthus, avec Yann Le Guernigou et Jean-Baptiste Vey à Paris, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le mercredi 6 mar 2013 à 19:20

    Tiens ? Les français ont le droit de tuer des terroristes et pas les israéliens ? Pas de condamnation de l'Onu pour de tels crimes ?

  • jbellet le mercredi 6 mar 2013 à 18:26

    les chefs seront remplacés comme de partout dans le monde