Des changements à prévoir en 2018 pour la Coupe Davis et la Fed Cup

le
0
Des changements à prévoir en 2018 pour la Coupe Davis et la Fed Cup
Des changements à prévoir en 2018 pour la Coupe Davis et la Fed Cup

Une finale sur terrain neutre en Coupe Davis, plus de nations en Fed Cup : le président de la Fédération internationale de tennis, David Haggerty, veut du changement en 2018.

La Coupe Davis et la Fed Cup devraient changer de formats assez vite. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre David Haggerty, le président de la Fédération internationales de tennis, dans une interview pour Reuters. Dès 2018, la finale de la Coupe Davis pourrait par exemple avoir lieu sur terrain neutre et dans une ville connue plusieurs mois, voire plusieurs années à l’avance.

L'exemple du Super Bowl

Une manière d’organiser l’épreuve dans une grande salle et de générer plus de revenus si l’on lit entre les lignes : « Pour cette année, nous connaissons les finalistes mais nous ne savons pas où ça se jouera. C’est très difficile de s’organiser, d’avoir de la visibilité et d’intéresser les fans. » Et d’ajouter : « Si vous avez un site fixe, les gens peuvent commencer à prévoir en avance. L’année dernière, la finale à Gand (en Belgique) a été fantastique. Mais la réalité, c’est que la Grande-Bretagne aurait pu jouer à guichets fermés. La Belgique aussi. La Coupe Davis, c’est 135 nations. C’est une manière de débloquer des revenus qui aideront à faire grandir le tennis ». Haggerty souhaiterait prendre exemple sur le Super Bowl, qui désigne la ville-hôte 3 à 5 ans en avance. La Ligue des Champions de football fait aussi de même : on sait par exemple que la finale 2017 se jouera à Cardiff, alors que l’édition 2018 aura lieu à Kiev. Cette proposition, de finale sur terrain neutre, sera étudiée par les membres de l’ITF en août 2017.

Plus de nations et un Final Four en Fed Cup

Concernant la Fed Cup, le président de la Fédération internationale souhaiterait voir évoluer plus de nations dans le tableau principal. Au lieu de huit pays, Haggerty propose de débuter la compétition à seize, et de terminer ensuite par un Final Four, à l’instar de sport comme le basket, au lieu du format classique demi-finale et finale dans des lieux différents. Tous ces changements, seraient, à en croire Haggerty, réalisés pour le développement du tennis : « Aujourd’hui le pays hôte s’accapare toute la gloire et l’argent. Cela nous permettrait de redistribuer bien mieux afin d’accomplir notre mission. Elle est de répandre le tennis et de le rendre accessible à tous. Nous avons 700 000 spectateurs qui assistent à la Coupe Davis et la Fed Cup chaque année et près de 3,6 milliards de personnes qui regardent les compétitions à la télé, mais on peut faire plus. Ça doit être plus grand que ça, et avec une finale sur terrain neutre nous pourrons travailler avec nos partenaires de diffusion et en faire de plus grands shows que deux nations qui savent qu'elles s'affrontent. Nous pourrions ainsi remporter une bien plus grande victoire pour le tennis. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant