Des chances limitées de trouver un repreneur pour Petroplus

le
5
LES CHANCES DE TROUVER UN REPRENEUR POUR PETROPLUS SERAIENT LIMITÉES
LES CHANCES DE TROUVER UN REPRENEUR POUR PETROPLUS SERAIENT LIMITÉES

PARIS (Reuters) - Les chances de trouver un repreneur pour la raffinerie de Petroplus Petit-Couronne (Seine-Maritime) sont "limitées", a-t-on indiqué lundi soir à Matignon après une rencontre entre le gouvernement et les représentants de l'intersyndicale.

"C'est un dossier difficile sur lequel l'Etat s'est beaucoup mobilisé mais les chances de succès sont limitées", a-t-on expliqué dans l'entourage du Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

"Nous avons évoqué comment serait financé un plan social dans l'hypothèse où le tribunal ne jugerait aucune offre crédible", a-t-on poursuivi.

La rencontre entre les syndicats et le gouvernement intervient à moins de 24 heures de la limite légale pour déposer des candidatures au rachat d'un site devenu emblématique des difficultés de l'industrie française.

Arrêtée en janvier 2012, la raffinerie a été placée en redressement judiciaire après le dépôt de bilan du groupe suisse Petroplus puis a été, à plusieurs reprises, autorisée à poursuivre son activité par le tribunal de commerce de Rouen.

Julien Ponthus, édité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le mardi 5 fév 2013 à 00:51

    Non c'est pas paossible, c'est un scoop

  • chatnour le lundi 4 fév 2013 à 23:58

    chronique d'une mort annoncée (suite) !

  • chatnour le lundi 4 fév 2013 à 23:58

    Désopilant !

  • janaliz le lundi 4 fév 2013 à 23:32

    On cherche les voyous. Les patrons honnis qui ont du mal à croire qu'il sont désormais en odeur de sainteté avec les pluies diluviennes de taxes et réglementation en tout genre qui bien sûr fluidifient le marché du travail...!!! Ou alors certains comportements du genre de ceux des délégués d'Aulnay pour ne citer qu'eux. Chercher l'erreur.

  • M6197799 le lundi 4 fév 2013 à 22:56

    ah bon, il y des gens qui croyaient encore aux gesticulations de Montebourre et aux promesses de Hollande ?