Des chalets de contes de fées fabriqués en bois recyclé

le
0

EN IMAGES - Depuis près de 20 ans, la société américaine Rustic Way fabrique des mini-chalets avec du bois de récupération. D’adorables constructions faisant office de sauna, abri de jardin, maisonnettes pour enfant ou chalet d’invité.

Vous habitez tout près d’une forêt enchantée ou êtes tout simplement fan de contes de fées? Alors, les chalets de Dan y sont faits pour vous. Depuis près de 20 ans, cet artisan américain installé dans le Minnesota fabrique des maisonnettes en bois à l’allure inimitable. Outre leurs proportions et leur cheminée de travers, elles partagent toutes le fait d’être réalisées exclusivement en bois de récupération.

Issu d’une lignée de menuisiers depuis quatre générations, Dan Pauly explique sur son site Internet sa démarche. «Lorsque je démonte une vieille grange ou un hangar, je me dis que cela pourrait être les mêmes poutres que mon arrière-grand-père utilisait il y a plus d’un siècle. Je pense que le respect pour les artisans du passé, et pour le bois qu’ils utilisaient, fait la différence pour chaque pièce que je réalise. Avoir d’avoir démonté une ancienne grange, vous ne pouvez pas imaginer l’incroyable dose d’effort qu’il fallait à un artisan de l’époque pour la construire. C’étaient à chaque fois de vraies œuvres d’art.»

À partir de 10.000 dollars

En utilisant ce matériau noble et en redonnant une nouvelle vie à d’anciennes structures destinées à la démolition, Dan Paul réalise des abris de jardin, des saunas, des maisonnettes d’invités ou des espaces de jeu. Évidemment, au vu de la structure asymétrique et des dimensions réduites de ces constructions l’espace intérieur est minimaliste (voir photos). Mais pour des lutins, cela reste spacieux…

Côté tarif, les prix annoncés sur le site démarrent quasiment à 10.000 dollars (9.100 euros) pour les plus petits abris de jardin. Et l’addition exploserait s’il fallait les livrer outre-Atlantique! Seule façon de s’offrir un peu de cette poésie à moindre coût: des biens comme une cabane à oiseaux ou à écureuils, disponibles pour une centaine de dollars. Les curieux pourront admirer ici d’autres modèles affichés sur la page Facebook du fabricant.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant