Des centaines de rebelles syriens en renfort à Koussaïr

le
1

BEYROUTH (Reuters) - De nombreux combattants du nord de la Syrie ont réussi à entrer vendredi dans la ville assiégée de Koussaïr pour soutenir les rebelles qui tentent de repousser l'assaut des forces gouvernementales syriennes et de leurs alliés du Hezbollah libanais, rapportent des activistes.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), proche de l'opposition, les rebelles de cette ville stratégique du centre de la Syrie ont été renforcés par plusieurs centaines de combattants de la brigade Tawhid ("unicité").

La brigade Tawhid, un groupe islamiste très actif dans la région d'Alep, a confirmé cette information sur sa page Facebook.

Les rebelles de Koussaïr, qui ont perdu les deux tiers de la ville de 30.000 habitants depuis deux semaines et sont désormais encerclés, avaient lancé jeudi un appel à l'aide pour demander des renforts et l'ouverture d'un corridor pour évacuer leurs blessés.

Selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdelrahman, il est trop tôt pour dire si l'arrivée de ces renforts peut permettre aux rebelles d'inverser le rapport de force sur le terrain, où les forces pro-gouvernementales bénéficient de l'appui d'avions, de chars et d'artillerie lourde.

Le président par intérim de la Coalition nationale syrienne (CNS), l'opposition en exil, a dit vendredi que son organisation ne participerait pas à une conférence internationale de paix tant que les miliciens du Hezbollah combattraient aux côtés des troupes de Bachar al Assad.

Erika Solomon, Tangi Salaün pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • baljo le vendredi 31 mai 2013 à 14:40

    Dit autrement, les forces armées les ont laissé entrer et ont fermé la porte!