Des centaines de rebelles quittent la ville syrienne de Mouadamiya

le
0
    BEYROUTH, 19 octobre (Reuters) - Des centaines de 
combattants insurgés ont quitté mercredi la ville syrienne de 
Mouadamiya accompagnés de leur famille après des années de 
siège, ont constaté des témoins. 
    Un accord d'amnistie conclu avec Damas a permis à 1.800 
personnes, dont 700 rebelles, de quitter Mouadamiya pour 
rejoindre Idlib, une ville située plus au nord et qui reste 
contrôlée par plusieurs groupes rebelles. 
    Le régime de Bachar al Assad a intensifié ces derniers mois 
le siège de nombreuses localités situées en périphérie des 
grandes villes de manière à contraindre les rebelles à les 
quitter. Cette stratégie porte ses fruits autour de Damas où les 
poches rebelles se vident peu à peu, contribuant à sécuriser la 
capitale syrienne. 
    Ces deux derniers mois, les rebelles ont ainsi quitté 
Daraya, une ville située à l'ouest de Damas et deux autres 
faubourgs du nord de la ville. Les insurgés contrôlent toujours 
plusieurs zones au sud et à l'est de Damas. 
    Le gouvernement syrien a proposé aux rebelles assiégés à 
Alep d'évacuer l'ancien poumon économique du pays, mais il s'est 
heurté au refus des différentes factions qui en contrôlent 
encore la partie orientale.   
 
 (Angus McDowall, Nicolas Delame pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant