Des centaines de civils tués en Libye depuis août - Onu

le
0

GENEVE, 23 décembre (Reuters) - Plusieurs centaines de civils ont été tués dans les combats en Libye depuis la fin août, ont déclaré mardi les Nations unies, en avertissant les chefs de guerre qu'ils risquaient d'être poursuivis pour crimes de guerre. Le conflit a chassé 120.000 personnes de chez elles et provoqué une crise humanitaire, lit-on dans le rapport de la Manul (Mission d'appui des Nations unies en Libye) et du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme. "En tant que commandants d'un groupe armé, vous êtes pénalement responsables, au regard du droit international, si vous commettez ou ordonnez des violations graves des droits de l'homme, ou si vous ne prenez pas de mesures raisonnables et nécessaires pour empêcher qu'ils ne soient commis, ou pour punir ceux qui en ont commis", a prévenu le Haut Commissaire aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein. (Stephanie Nebehay; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant