Des centaines de ballons à l'hélium pour traverser l'Atlantique

le
0

Un aérostier américain a décollé jeudi de Caribou (Maine, nord-est) à bord d'une nacelle portée par des centaines de gros ballons gonflés à l'hélium, dans l'espoir de traverser l'Atlantique.

Vers 22H00 GMT jeudi, Jonathan Trappe, 39 ans, volait "dans un ciel calme, au dessus du golfe du Saint-Laurent, à 80 km/h et 5.000 m d'altitude", indiquait-il sur sa page Facebook.

Le pilote, qui a déjà traversé la Manche et survolé les Alpes avec la même méthode, entend parcourir 4.000 km à entre 5.000 et 7.600 m d'altitude, à bord de son engin porté par quelque 370 ballons multicolores gonflés à l'hélium.

"L'Atlantique a été traversé à de nombreuses reprises, mais jamais comme cela", indiquait le pilote sur son site internet www.clusterballoon.com, avant le départ.

Jonathan Trappe ne s'est pas exprimé avant le décollage, l'opération étant strictement contrôlée par une société de relations publiques, Barcroft Media, rapportait jeudi le Bangor Daily News.

Le pilote compte atterrir pour cette première dans trois à six jours une fois l'Atlantique traversé, mais ne sait pas trop si ce sera en Afrique du Nord ou en Norvège, ajoutait le quotidien.

Le vol peut être suivi sur http://tinyurl.com/TrappeSPOT, ou http://tinyurl.com/TrappeInReach ou la page Facebook facebook.com/jonathan.r.trappe.1.

Le dessin animé signé Disney-Pixar "La-haut" montrait une maison transportée dans les airs par des centaines de ballons mais M. Trappe, pour cette première, voyage à à bord d'une nacelle.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant