Des cellules souches pour réparer le c?ur

le
0
Les résultats des études restent modestes. Mais il s'agit d'une piste qui peut s'améliorerà l'avenir pour permettre la régénération du c?ur après un infarctus.

Une attaque cardiaque, en détruisant des cellules, fabrique une cicatrice sur le c½ur. Cette partie du c½ur nécrosée ne se contracte plus et entraîne un mauvais fonctionnement de la pompe cardiaque débouchant, à terme, sur une insuffisance cardiaque. Pour réparer ce c½ur, de nombreuses équipes de recherche misent sur la thérapie cellulaire. Elles cherchent à remplacer les cellules mortes par des cellules souches (c'est-à-dire capables de se multiplier et de se transformer) issues du c½ur lui-même, du muscle, de la moelle voire du sang.

Les résultats de ces expériences sont prometteurs mais restent pour le moment relativement modestes. Un essai présenté le 24 mars au congrès du Collège américain de cardiologie met en évidence un effet modéré de cette thérapie cellulaire après un infarctus, mais uniquement pour les moins de 62 ans. Une autre étude publiée sur le site du Lancetle 14 février dernier donne aussi des résultats mitigés. L'é

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant